Histoire du 47e BCA

Le 47e Bataillon de Chasseurs Alpins est le bataillon de réserve du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins (son numéro d'ordre est obtenu en ajoutant 40 au numéro de son bataillon d'origine). Jusqu'en 1985, date de sa dissolution, il était l'entité de rattachement des réservistes du bataillon. En 1998, avec la professionnalisation, la composante réserve du 7e BCA reprend cette compétence.



Historique & campagnes du 47e BCA

Le 47e Bataillon de réserve se forme à Draguignan (Var) sous le commandement du Capitaine LATIL, Adjudant-Major au 7e BCA. Prêt à entrer en ligne, il est d'abord sous les ordres du général commandant la 65e division de réserve, puis passe sous le commandement du Général de Division, Gouverneur de Nice.

1914 : création et mobilisation à Draguignan du 47e bataillon alpin de chasseurs à pied (47e BACP)
1ère guerre mondiale
  • 1914: Somme (Villers-Carbonnel, Péronne, Rosières-en-Santerre, Montdidier, Verberie), Marne (Bouillancy, ferme de Confrécourt, Nouvron-Vingré), Aisne (Vingré, Bucy-le-Long, plateau de Crouy)
  • 1915: Aisne (Sainte-Marguerite, Bonval), Vosges (Sattelkopf, Reichackerkopf, Almattkopf, Braunkopf, Metzeral, Reichackerkopf, Sondernach, Hartmannswillerkopf)
  • 1916 : devient le 47e bataillon de chasseurs alpins (47e BCA)
  • 1916: Vosges (Hartmannswillerkopf, Metzeral, Barrenkopf), Somme (Maurepas, Sailly-Saillisel), Vosges (Sondernach).
  • 1917: Champagne (Brimont, Sapigneul), Chemin de Dames (plateau de Californie, plateau des Casemates), Italie (Marano-Vicentino).
  • 1918: Italie (Monte-Tomba, Monte Fenera), Flandres (étang de Dickebusch), Marne (Aubérive), Somme (canal du Nord), Aisne (Roupy, Fayet, Morcourt, Etreux), Picardie (canal de la Sambre), Thiérache (Nouvion-en-Thiérache, Chevireuil, Etroeungt, Glageon), Reteaux
  • 1919: Allemagne (Rhénanie)
  • 1919: Dissolution.
Fantassin du 47e BCA en 1916 (Photo (C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / image musée de l'Armée)

Le 47e BCA reçoit la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre le 25 décembre 1918.
47e Bataillon de Chasseurs
CITATION A L'ORDRE DE LA 1re ARMÉE, No 223

« Le 1er groupe de Chasseurs, commandé par le Lieutenant-Colonel BEAUSER, et comprenant le 7 bataillon (commandant BURTAIRE), le 47 bataillon (commandant TISSOT) et le 13bataillon (commandant CORNIER).» « A résisté en 1917, sans lâcher un pouce de terrain et malgré les pertes considérables, à de nombreuses attaques allemandes dans le Secteur de Courcy et sur les Plateaux de Craonne." « Jeté le 27 Mai 1918, dans la bataille devant YPRES, a, par une contre-attaque fougueuse, en pleine nuit dans un terrain inconnu, arrêté une offensive Allemande, puis par d'incessants efforts, dégagé en 15 jours le flanc droit de l'armée Anglaise. A ainsi contribué puissamment à sauver YPRES. Le 25 Juillet, en CHAMPAGNE, engagé par bataillons séparés, a repris à l'ennemi une partie des points d'appui volontairement abandonnés le 15. Au mois d'Août a enlevé TILLOLLOY, entamé la puissante position Allemande de CRAPEAUMESNIL, harcelé l'ennemi dans une poursuite victorieuse jusqu'au Canal du Nord. En octobre, a percé la position Hindenburg. A terminé la Guerre à l'avant-garde de la poursuite, bousculant les mitrailleuses ennemies et gagnant 11 kilomètres en 4 heures »
Documents historiques
  • Le journal de marche et des opérations (JMO) du 47e BCA 1914-1919 (à la côte 26 N 828/1) : ici
  • Un ouvrage sur le 47e BCA pendant la grande guerre : ici
Chefs de corps du 47e BCA pendant la grande guerre :
  • Capitaine Adjudant-Major LATIL : 03/08 au 07/09/1914
  • Capitaine TREMEAU : 07/09 au 13/09/1914
  • Capitaine BIELLET : 13/09 au 20/09/1914
  • Capitaine CASTEL : 1914 20/09 au 23/09/1914
  • Commandant DE DOUGLAS : du 16/10/1914 au 21/06/1915
  • Commandant VOIRIOT : du 24 juin au 21 août 1915
  • Commandant NOAILLES du 21 août 2015 au 16 Décembre 1916
  • Commandant TISSOT : du 29 décembre 1916 au 15 mars 1919
2e guerre mondiale
  • Début septembre 1939: Mobilisation du 47e BCA, à Conflans près d’Albertville
  • 1939: Maurienne (Argentine, Saint-Avre, Saint-Rémy), Alsace (Ingviller, La Lauter, Seinbach) / la SES reste en Maurienne
  • 1940: Jura (Sellières), Aisne (canal de l’Ailette, Pinon, canal de l’Oise), repli sur la Marne, décimé à Maizières-la-Grande-Paroisse (Aube). Les rescapés atteignent la Creuse
  • Dissolution le 01.07.1940
Chefs de corps pendant la 2nd guerre mondiale :
  • Commandant BRUNARD : 1939
  • ...
Après guerre
  • 1979: Recréation du 47e BCA à Bourg-Saint-Maurice
  • 1985: Dissolution le 01 juillet
  • 1998: Création de l'URRP (5e Compagnie Unité de Réserve en Régiment Professionnel) du 7e BCA à Bourg Saint Maurice

Chefs de corps du 47e BCA 1979 - 1985 :

  • ...
  • ...